L'almanachronique du 31 décembre !

Publié le par blancafort

Hello les blogos ! Zouzou la blogose !

Bon ben voilà ! On y arrive ! "This is the end !" comme le vantait judicieusement Francis dans son "Apocalypse Now" mystique. Faites entrer Sir Huit ! Au trépas le Sept ! Basta ! Il suffit ! Fi des sept péchés capiteux et merveilles d'un monde louftingue et complètement chtarbé ! Adieu veauvachécochon qui tant broutte aux sept collines romaines ! Prenons les bottes de sept lieues et sautons les heptagones d'arc-en-ciel ! Au doux son d'un septuor qui corde-à-corde la septième de Ludwig en la majeur, brûlons ces cent sept ans d'attente et tentons mes tantes tentées de renchérir au tournoiement impulsif d'une langue en sa demeure buccale ! Cétacés mes sept me free ! Set et match !This is the end ! Hue Huit ! Hue !
Peut-être devrai-je prendre la résolution infinie de ne plus me fourvoyer dans des jeux de mots à la con pour la prochaine ? Qui sait ?
Bref ! Et comme le disait Pierrot "Ploum Ploum !"
Pour clore divinement cette ultime almanachronique, je ne voudrais pas vous laisser sur votre faim. Afin d'égayer cette soirée, et lors du traditionnel décompte à la mords-moi-l'noeud, voeu égotiste s'il en est, proposez à vos convives une charade. "Oh Chouette, une charade !" ferons en choeur les gueux ! Succès garanti ! La voilà la voici !
" Mon premier ronge mon dernier
L'ambition suscite mon entier !"
Bonne réponse et à l'année prochaine !
Si avec ça, je ne vous ai pas foutu en l'air la soirée, c'est à désespérer du pouvoir des mots !

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article